Me direz-vous ? Et bien tout c'est bien passé, même si leur arrivée fut quelque peu cahotique. Un horaire initial annoncé à 20h00, décalé une première fois en milieu d'après midi à 22h00 pour une arrivée effective à 23h30 ! C'est dans ce genre de circonstances que l'on apprécie les mobiles, texto et autres modernités... Le temps qu'ils s'installent et que je lance le "diner", je me suis couché à 2h30. Inutile de vous dire que le réveil fut difficile. Enfin je ne vais pas me plaindre pour certains d'entre-eux le voyage a duré presque 27 heures !!!!

Vendredi matin ils ont tous débarqué à la maison afin de pouvoir se doucher avant de partir visiter Paris et ce matin c'était le départ vers le lieu de CEP, pour 8 jours de formation.

Concernant la barrière linguisitique, c'est nettement moins un problème que par téléphone quand on se voit on peut toujours se débrouiller en mâtinant l'anglais de français (pour le polonais je n'ai même pas essayé de m'y risquer) et surtout d'italien (ben oui quand on parle avec les mains c'est de l'italien non ?). Il faut dire aussi que l'interprète parlait très bien le français.

Conclusion : deux jours un peu fatiguant à cause de la veille du jeudi soir. Mais c'est l'illustration parfaite de notre scoutisme européen. Même Baussant, même uniforme, même méthode, même cérémoniaux et le dernier couplet de notre chant de promesse prend un autre relief :

Par dessus les frontières
Je tends la main.
L'Europe de mes frères,
Naitra demain.