Alors pour la petite histoire dans la série un mariage c'est rigolo, dans l'ordre :

- 13h15 : PB, quelques amis et le prêtre qui célèbre le mariage se cassent le nez devant l'église qui est fermée alors que le mariage est prévu à 14h00. Pendant ce temps, à la maison derniers préparatifs pour la Reine de l'Iode.

- 13h30 : l'église est toujours fermée... on stresse. Impossible de joindre le marié sur son portable pour avoir le n° de téléphone de la personne en charge des clefs de l'église... Pendant ce temps, la calèche est arrivée devant la maison. Il fait un grand beau soleil. Le cheval a trop chaud et il commence à s'enerver. Le photographe n'est toujours pas arrivé. La décision est prise il faut partir maintenant sinon le cocher ne répond pas de la bête.

-13h40 : le Papa de PB (et donc de la Reine de l'Iode) le prévient par téléphone que tout le petit monde arrive au trot (au sens propre du terme...) PB stresse encore plus. La calèche va prendre un chemin détourné pour perdre un peu de temps. L'église est toujours fermée. Le marié n'est pas arrivé, le photographe non plus.

-13h45 : dans le désordre arrive la clef de l'église au bout du bras d'un monsieur pas stressé du tout, le marié puis le photographe. On arrange enfin les fleurs posées un peu n'importe comment au pied de l'autel, PB met les alliances sur le petit plateau ad hoc et les aubes, les cordons et les croix dans le transept pour les deux ainés des Brodeurs qui doivent rapidement se changer pour servir la messe.

-13h54 : tout est prêt, la mariée arrive avec 6 mn d'avance (du jamais vu de mémoire d'homme une mariée en avance !). La procession se met en place, tous les invités ont trouvé place...

-13H59:00 : le prêtre s'approche de PB et lui murmure "c'est super on va commencer à l'heure", pour l'histoire le prêtre et PB sont assez complices.

-13h59:15 : la musique démarre, et on voudrait que la chorale (3 vieilles paroissiennes qui se complaisent dans le dégeulendo subito) se taisent, heureusement, il y a l'harmonium lol.

-13h59:30 : le frère de PB (et donc de la Reine de l'Iode) arrive près de lui et lui lance tout à trac : "gagne du temps je retourne à la maison ELLE a oublié son bouquet !". Vous imaginez sans aucune difficulté le ton du ELLE plus craché que murmuré !

- 14h00 : le Papa de PB plante la mariée à l'entrée et vient voir PB pour lui dire que tant pis elle entrera sans bouquet, ça lui a tiré une sacrée épine du pied à PB parce que comment gagner du temps dans ce genre de circonstance hein ? La Reine de l'Iode arrive et s'installe dans ses voiles, le bouquet lui est discrétement remis. Monsieur Frère n'a pas dû abuser le terrain... (Donc la réponse à la question d'hier est bien APRES (Bk et MAB étant au mariage vous êtes hors jeu !), et elle s'est empêtrée dans son voile à cause du vent).

La messe terminée, photos à la sortie, calèche... direction le lieu de réception uniquement pour les mariés et les enfants du cortège afin de prendre quelques photos supplémentaires sur place puis vadrouille dans pleins de lieux repérés avant par le couple du jour mais cette fois sans les enfants. Le cocktail n'étant qu'à partir de 18h30 un peu de temps à perdre, surtout pour PB qui est chargé de mettre en place les plans de table ainsi que les décorations de table... Patatra le maitre d'hotel n'a pas eu les consignes remises pourtant en début de semaine par la Reine de l'Iode... Ouf elle n'est pas encore partie. Elle peut s'énerver un petit coup contre le traiteur afin de remédier à la situation avant de laisser PB continuer...

Nous laisserons à la Reine de l'Iode le plaisir de vous compter la prestation de ses neveux et de vous raconter ce qui s'est passé vers 4h30 le dimanche matin afin de continuer dans la poilade !

Et maintenant place aux photos : 

collage3

collage4
Vous remarquez Petit Gars n°2 qui valse avec sa Maman. Et la photo de groupe tronquée
sur le dessus avec les Mariés et les brodeurs au grand complet.

IMG_0748
Le plan de table en global

collage
Le plan de table en détail

collage2
Les centres de table (avec petits cornets de feuilles remplis des fruits du nom de la table) et les bougies.

Et pour vous faire sourire à la sortie de la messe du dimanche, Petit Gars n°3 a demandé où était le "carrosse" pour nous rendre au déjeuner !