vendredi 7 mars 2014

Crème aux œufs à la mode de chez nous

image

Vous allez nous dire que pour un premier vendredi de carême c'est peut-être un peu gonflé de vous proposer une recette de cuisine, mais franchement cela revient moins cher que d'acheter des desserts tout prêts et surtout c'est bien meilleur.

Pour cette recette il vous faut :

image

6 œufs, 1 litre de lait, 125 grammes de sucres, du pain d'épices en tranche.

image

Dans une jatte qui passe au four vous fouettez les œufs et le sucre afin d'obtenir un mélange mousseux puis vous ajoutez le lait froid tout en continuant de mélanger énergiquement.

image

Vous disposez les tranches de pain d'épices sur la préparation avant d'enfourner le tout à four froid, pour une petite heure à 140°.

 image

Et franchement c'est magique, les épices du pain d'épices se sont transferées à la crème, c'est une vrai tuerie. Le pain d'épices quant à lui fait une espèce de croûte (molle, mais il suffit peut-être de passer au grill, nous n'avons pas tenté l'experience mais nous sommes preneurs de toutes améliorations !).

 

À déguster sans modération tiède ou froid. Certains des PG n'hésitent pas à faire usage du micro-ondes quelques secondes quand il en reste le lendemain.

Debut de la f\u00eate by Ennio Morricone on Grooveshark','hspace':null,'vspace':null,'align':null,'bgcolor':null}" border="0" />

Posté par papamamanbrodent à 16:40 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,


dimanche 14 février 2010

Allez hop

A relayer sur vos blogs, un livre pratique à se procurer de toute urgence à un prix raisonnable et en plus en faisant oeuvre utile !!!

Pour le commander, c'est tout simple il suffit de suivre les instructions chez La Marie de Anges dont voici un extrait de son article :

Une petite soeur imagine un moyen tout simple pour soutenir sa grande soeur, son époux et leur grande famille... Avec une de ses belles-soeurs, elle conçoit un livre où l'on pourra piocher des idées de recettes de cuisine, des trucs et des astuces qui pourront combler toutes les mères de familles... ("fauchées" ou non...)...

Voici ce que cette jeune femme, très énergique et pleine d'audace, écrit à propos de ce recueil : "Il ne s'agit pas du tout de nous faire de l'argent. En réalité, nous voulons aider une de mes sœurs : elle attend une petite fille pour le mois de mai. Cette enfant ne vivra pas car elle est encéphale, c'est-à-dire qu'elle n'a pas de cerveau. Elle vit in-utero grâce au cervelet qui assure les fonctions vitales, tant que l'échange mère-enfant se fait. A la naissance, cette enfant mourra.

Les religieuses de la clinique où elle va accoucher lui ont conseillé d'avoir un projet enthousiasmant pour après la naissance, afin que les frères et soeurs (ils sont 9), elle-même et son mari, se remettent plus vite, et pensent un peu plus facilement à autre chose. Ils ont pensé aller à Lourdes. Évidement, c'est un voyage onéreux pour 11 personnes, et nous avons pensé à l'édition de ce livre comme moyen de les aider. "

Alors voilà tout est dit. Pour vous faire une idée, rien que la couverture est sympathique (et les illustrations sont dans le même registre) :

Couverture

Et, on ne sait jamais, si certains lecteurs ont des bons plans pour Lourdes, vous pouvez nous contacter directement, nous transmettrons à la Marie des Anges.

Posté par papamamanbrodent à 11:05 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

lundi 24 novembre 2008

Hommage à Cmouâ

Avant tout nous vous rappelons la neuvaine en cours. Même à commencer en cours de route !


Hommage à Cmouâ, cette cuisinière qui ne recule devant rien, et devient ainsi la muse de la blogo. quant à la création de recettes. Pour résumer elle est à la blogo. ce qu'Amanda Lear était à Salvador Dali. Hier elle mettait en ligne un billet afin de réaliser une mousse de fraise tagada... Je me suis dit que si ça fonctionnait avec ces bonbons il n'y a avait pas de raison que ça ne fonctionne pas avec d'autres.

Vous souvenez vous de ces bondons de notre enfance au goût acidulé inimitable, j'ai nommé :

paquet

Rien que de voir le paquet ça y est, vos papilles se souviennent et s'affolent. Il y a quelques temps de cela j'ai trouvé les mêmes mais gélifiés. Aussi étonnant que cela puisse paraitre, le goût est identique (celui que vous avez encore sur les papilles). Vous voyez où je veux en venir ? Et bien oui ! J'ai osé la mousse d'Arlequin librement copiée inspirée de la mousse de fraise Cmouâesque.

Ingrédients :
* Un paquet d'Arlequins gélifiés de 250 gr. ;
* 125 gr. de mascarpone ;
* 10 cl. de lait ;
* Le jus d'un demi citron ;
* Un trait de vinaigre blanc ;
* Trois oeufs.

Dans une casserole, mettez le mascarpone, le lait et les bonbons. Faites chauffer doucement, sans cesser de remuer, jusqu'à l'obtention de quelque chose d'homogène. Otez la casserole du feu et ajoutez le jus de citron. La couleur étant jaune-beige vous pouvez ajouter un peu de colorant alimentaire rouge ou vert. Montez les blancs en neige dans un saladier avec un trait de vinaigre blanc. Ajoutez doucemet l'appareil aux blancs montés en neige et enrobez doucement à la spatule en silicone.
Remplir des petites verrines et laissez prendre au réfrigérateur pendant deux heures (la consistance est rigolote avec la mousse qui se gélifie). Décorez avant de servir d'un bonbon d'une couleur qui tranche (comme j'ai oublié de le faire !). Le goût est identique au bonbons (les enfants ont reconnu, même si au premier abord avant de gouter, ils croyaient que c'était une crème à la pistache).

Quelques photos :

collage

Posté par papamamanbrodent à 18:23 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 22 octobre 2008

Gougères bourguignonnes

Pour dimanche nous avions proposé à Belle-Soeur de faire des gougères pour l'apéro... La recette et les images :

- 1 verre et demi d'eau (genre verre à moutarde) ;
- 75 gr. de beurre (la margarine fonctionne tout aussi bien) ;
- 1 verre et demi de farine ;
- 3 oeufs ;
- 150 gr. de rapé + un peu pour la cuisson ;
- 1 demi-cuillère à café de sel ;
- poivre du moulin ;
- noix de muscade (ça c'est nous qui rajoutons).

Préchauffer le four Th. 7. Faire chauffer l'eau (il nous arrive de la remplacer par un bon vin blanc ;-)) avec la margarine, la muscade, le sel et le poivre. Quand la margarine est fondue, hors du feu jeter la farine dedans et mélanger vivement à la spatule, puis remettre sur le feu afin d'assécher la pâte. Hors du feu ajouter les oeufs un par un en mélangeant bien. Une fois que le tout est bien amalgamé ajouter le râpé, et mélanger sur le feu. La pâte ne doit plus accrocher ni à la spatule ni à la casserole.
Pour moi, il faut trop de poigne pour cette partie de la recette alors c'est toujours PB qui s'y colle ! A vous de voir avec vos maris ! Ce qui laisserait supposer que tu as fait le reste... Je m'insurge, c'est moâ qui ai réalisé cette recette (comme d'hab ;-)) de A à Z, y compris la vaisselle (pas comme d'hab. ;-)).

IMG_0900

Façonner des petits tas de pâte que vous disposez sur une plaque anti-adhésive ou sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Le plus simple est de les faconner en les roulant entre les deux mains (vous pouvez tenter la formule doubitchou, mais ce n'est pas la façon traditionnelle) et parsemer de râpé :

IMG_0896

Enfourner pour environ 45 mn. Après la cuisson laisser les refroidir sur une grille :

IMG_0898

IMG_0902

Et pour la présentation :

IMG_0908

A déguster tièdes à l'apéritif ou pour le dîner avec une salade verte.

Pour finir façon bétisier, quand on ne fait pas attention lors de l'allumage d'une plaque et que l'on se demande pourquoi le beurre ne fond pas ...

IMG_0870

c'est que c'est la plaque recouverte par un torchon en boule (heureusement ancien et sans synthétique, il n'a pas fondu !)

Posté par papamamanbrodent à 10:08 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags :

mardi 6 novembre 2007

Trifle

Kezako ? C'est un dessert d'outre-manche. Une difficulté cependant : trouver le Bird's Custard so british ! Merci à Tante Astrid de nous en avoir rapporté de son petit week-end à Londres. Et maintenant place à la recette.

Ingrédient :
    - 1 génoise ;
    - 1 boîte de coktail de fruit au sirop (vous pouvez aussi prendre des fraises, des cerises....) ;
    - de la confiture rouge (fraise, groseille ... à vous de voir) ;
    - Alcool doux (j'ai pris du marssala) ;
    - du custard...

Il vous faut d'abord réaliser une génoise comme celle ci :

IMG_2805 IMG_2806

J'en vois déjà qui levent les yeux au ciel en pensant : "quoi une génoise avec une cuisson au bain marie et tout le tralala ?" et bien non recette facile trouvée sur la toile...

Préparation : 10 min
Cuisson : 20 min

Ingrédients :
    - 4 oeufs ;
    - 125 g de sucre ;
    - 125 g de farine ;
    - 1/2 sachet de levure chimique.

Pour réaliser cette recette, il vous faut un robot qui permette d'ajouter des ingrédients au fur et à mesure sans devoir tout arrêter et ouvrir le couvercle à chaque fois...

Le secret de la réussite de cette génoise, c'est la rapidité d'exécution. Préparez donc tout ce dont vous aurez besoin avant de vous lancer, beurrez le moule si vous n'avez pas encore opté pour le silicone, pesez les ingrédients...

Préchauffez le four à 180°C (th 6).

Mélangez la levure à la farine. Séparez les blancs des jaunes d'oeufs, et montez les blancs en neige avec une pincée de sel. Quand ils sont très fermes, ajoutez le sucre et battez encore. Baissez la vitesse du robot et ajoutez d'un coup les 4 jaunes, puis tout de suite la farine et la levure en pluie. Arrêtez très rapidement le robot pour que la préparation n'ait pas le temps de retomber, versez dans le moule et enfournez immédiatement pour 20 à 30 mn.

Démoulez tiède et attendez que le gâteau soit refroidi pour le trancher dans l'épaisseur et le garnir.

Donc la première étape étant réalisée la suite :

Egouttez les fruits aux sirop, et mélanger le sirop avec la confiture et l'alcool.

IMG_2807

Tranchez la génoise dans l'épaisseur,

IMG_2809

Positionnez la partie basse au fond d'un saladier transparent (plus large que le notre si vous avez) et imbibez généreusement du mélange sirop-confiture-alcool, normalement c'est de la jely à cette étape :( :

IMG_2810

Disposez les fruits sur la génoise imbibée :

IMG_2811

Mettre l'autre partie de la génoise par dessus en l'ayant au préalable imbibée (attention c'est plus compliqué car elle ne se tient plus très bien) :

IMG_2812

Préparez maintenant THE custard :

IMG_2814

En fonction de ce que j'ai compris de la notice en anglais et de ce que j'ai improvisé. Préparez 4 cuillères à soupe de Custard avec 4 cuillères à soupe de sucre. Délayez dans un saladier avec 4 cuillères à soupe de lait froid prélevé sur le litre que vous avez mis à chauffer.

IMG_2815

N'ayez pas peur, la couleur orangé lors de la dissolution est "normale" c'est impressionnant mais NORMAL ! Une fois que le lait est chaud mais pas bouillant, versez sur la préparation en remuant. Retransvasez le tout dans la casserole afin de faire cuire la crème, remuez sans cesse afin d'éviter que cela n'attache. Rapidement le mélange s'épaissit (genre béchamel bien prise). Versez la crème sur la génoise :

IMG_2818 IMG_2817

Une fois la crème refroidie, réfrigérez au moins 5 heures avant de servir. Normalement il faut mettre de la chantilly en dernière couche mais là c'est vous qui voyez.

Posté par papamamanbrodent à 16:03 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :


samedi 20 octobre 2007

Crème aux Oeufs

Le prix des produits laitiers augmentent, certaines marques annonces 17% d'augmentation, et bien chez les Brodeurs faut quand même pas nous prendre pour des abrutis, et plutôt que d'acheter du cher pas obligatoirement très bon, on (comprenez Maman Brode) préfère réaliser à moindre coût pour du très bon :

IMG_2770

Vous voulez bien évidemment la recette que nous allons nous empresser de vous donner (contrairement à d'autres dont on attend toujours la recette de caramel salé) :

    * 1l de lait ;
    * 100 gr. de sucre ;
    * 1 gousse de vanille ;
    * 5 oeufs ;

Faites bouillir le litre de lait avec le sucre et la gousse de vanille fendue et grattée. Laissez refroidir. Une fois le mélange refroidi, otez la gousse de vanille en prenant soin de bien racler les petites graines. Ajoutez les oeufs (en entier) un par un. Battez au pied mixer directement dans la casserole.Transvasez de la casserole dans un récipient à bec verseur en ayant soin de filtrer la préparation dans un chinois (pas un japonais hein on dit bien un CHINOIS). Remplissez les ramequins, placez les à four froid dans le lèche-frites rempli d'eau. Faites cuire 45 mn à 180°.

N.B. Pour avoir testé il y a déjà quelques temps, le bain-marie est OBLIGATOIRE, sinon ... c'est pas beau et pas bon !

Posté par papamamanbrodent à 19:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

mardi 2 octobre 2007

Pain rapide

Je ne sais plus dans quel blog j'ai lu il y a quelques temps que l'on pouvait partager aussi nos ratés et pas que nos réussites. Nous vous avions déjà présenté les tentatives macaronesques de Papa Brode. Et bien là c'est Maman Brode qui en est l'auteur. Alors que je partais accompagner n°1 au (":(*@"##!:;, de conservatoire pour violon ET solfège ensuite, Maman Brode me dit "je tente une nouvelle recette de pain rapide en 1 heure". Au retour du conservatoire je découvre ce qui va suivre. A priori d'en haut c'est correct :

IMG_2737

En revanche vu de profil :

IMG_2736

A défaut d'un Poilâne, la Poilade est au rendez-vous (dédicace à la Belette et Mam'Bréchounette rapport à leur entretien chez la Lele ;-))

Posté par papamamanbrodent à 21:02 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 30 septembre 2007

Atelier Cookies

Un samedi sans Papa Brode, en train d'aider pour un déménagement ; Maman Brode a donc lancé un atelier cuisine sur le principe initié par notre chère Marquise chaque mercredi. Cette recette de cookies nous a été donnée par le Parrain et la Marraine de n°4, nous ne les remercierons jamais assez ! Tirée d'une recette américaine cela explique les chiffres difficiles à atteindre sans balance électronique.

Les ingrédients (pour 4 à 5 "plaques") :

   - 180 g. de sucre blanc ;
   - 180 g. de sucre roux ;
   - 227 g. de beurre ;
   - 377 g. de farine ;
   - 220 g. de pépites de chocolat (noir ou blanc) ;
   - 2 oeufs ; 
   - 1 cuillère à café de sel ;
   - 1 cuillère à café d'extrait de vanille liquide ;
   - 1 cuillère à café de bicarbonate de soude.

IMG_2728

Préchauffer le four à 180°

Mélangez les sucres, le beurre ramolli, les oeufs, le sel, le bicarbonate de soude et la vanille. Mélangez à nouveau plus longtemps en incorporant la farine. Essayez d'éloigner les petits doigts qui veulent faire trempette-sucette ce n'est pas très hygiènique... même si il faut ici l'avouer c'est tellement bon :

IMG_2730 IMG_2729

Incorporez ensuite les pépites de chocolat, la pâte doit être homogène :

IMG_2731

Disposez la pâte en petits tas d'une cuillère à soupe (+/- selon les goûts, nous on prend plutôt la cuillère à café afin d'avoir des petits cookies on a l'impression d'en avoir plus) sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Veillez à bien les espacer afin qu'ils n'entrent pas en contact durant la cuisson. Pour éviter les cris, les pleurs et les grincements de dents, les enfants sont mis en file indienne afin de faire chacun à leur tour un petit tas... L'avantage c'est que cela les occupe aussi plus longtemps :

IMG_2732

Laissez cuire de 12 à 15 mn, les cookies doivent rester souples, ce ne sont pas des biscuits. Laissez refroidir sur la plaque avant de les décoller :

IMG_2733

Il parait qu'ils se conservent très bien dans une boîte en fer quelques jours... Pour le coup nous n'avons jamais pu dépasser une journée, donc ce n'est que de la théorie lol. Nous nous contentons de les laisser sur un plat :

IMG_2734
une petite partie de la production

Posté par papamamanbrodent à 14:20 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

mardi 25 septembre 2007

Gelée de pommes

L'an passé, Tante Marie-Anne et Oncle Loïc, nous avaient donné des pommes ; submergés qu'ils étaient par la production des pommiers du jardin de leur nouvelle maison. Pour ne pas qu'elles se perdent nous avions fait de la gelée de pomme. C'est très gratifiant à faire pour plusieurs raisons. La première c'est que cela ne nécessite aucun épluchage ou coupe en petits morceaux et la deuxième c'est que cela prend sans effort aucun. Le truc quand même c'est de laisser cuire plus longtemps que les 20 minutes indiquées. Cette année pas de pommes familiales, nous nous sommes rabattus sur une poche de 3kg de supermarché. La recette en image après avoir rappelé les ingrédients :

  • 3kg de pommes ;

  • 3 litres d'eau ;

  • 750 gr de sucre par litre de liquide obtenu (du SUCRE pas du truc avec plein de choses en plus dedans qui aident soit disant à faire prendre les confitures sans effort et surtout pour beaucoup plus cher)

Coupez grossièrement vos pommes en morceaux et mettez dans le faitout avec l'eau. Les pommes sont coupées sans épluchages, sans épépinages, sans enlever la petite queue... Faire cuire une bonne 1/2 heure.

IMG_2699

Une fois que les pommes sont cuites cela ressemble à cela :

IMG_2700

Mettez alors les pommes à égoutter dans une mousseline. Le plus simple c'est un torchon dans un couscousier, n'hésitez pas a appuyer un peu pour extraire le maximum de jus. Vous laissez s'égoutter pendant 12 heures (nous c'était 24 mais ça fonctionne pareil) :

IMG_2701 IMG_2702

Le lendemain vous pressez bien le torchon, vous jetez les pommes, vous lavez le torchon (il vous resservira pour la gelée de coings par exemple), vous soulevez le couscousier et vous découvrez le jus, il est très trouble, pas de panique c'est normal.

IMG_2703

Vous calculez combien vous avez de liquide. Normalement vous avez un peu plus de 3 litres... Mais revérifiez quand même. Vous ajouter le sucre (pour 3 litres cela fait 2 kilos 250 gr) et vous faites cuire :

IMG_2704

Et je vois vos yeux écarquillés, mais non vous ne rêvez pas, avec la cuisson cela devient translucide, ne lésinez pas sur le temps de cuisson et remuez de temps en temps. Après une bonne heure de petits bouillons, pendant lequel vous avez passez vos pots sous l'eau très chaude, vous mettez en bocal, vous fermez et vous retournez les pots :

IMG_2705

Au fur et à mesure que les pots refroidissent vous entendez les clacs des couvercles (à l'inverse des petits pots de bébé à l'ouverture). Vous pouvez alors les remettre dans le bon sens. Vérifiez bien tous les couvercles (il y a une espèce de dépression au milieu), si un pot est mal fermé, c'est moisissures assurées. Ne pas oubliez le petit pot test pour le lendemain afin de voir la consistance :

IMG_2706

Il ne vous reste plus qu'à laver les pots, découper les étiquettes, les coller (la colle en bâton fonctionne très bien et permet à l'étiquette de partir facilement au lavage quand le pot est vide), et reprendre les anciens petits chapeaux afin d'obtenir :

IMG_2709

BON APPÉTIT !

Posté par papamamanbrodent à 22:25 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 23 septembre 2007

Yahourts biscuités

Hier samedi, entre le "programme" prévu et la réalité comme toujours, un grand décalage. Entre la préparation du pique-nique de dimanche midi, avec moults petits cakes salés et un essai de cake au nougat raté, une salade composée réalisés par Papa Brode, une crême aux oeufs afin de vider le placard de la préparation, la couture des derniers insignes sur les pulls et chemises par Maman Brode, elle a décidé de tester une recette de yahourts, tiré de ce merveilleux site : La Yaourtière. La preuve de la réalisation en image :

IMG_2685

Cela faisait un moment qu'elle voulait se re-lancer dans la préparation des yaourts. C'est chose faite ! Même si contrairement au pain ou cela fait un an que nous n'avons pas franchi la porte d'une boulangerie, les yahourts maison c'est par période. Mais avec la découverte de ce site... peut être que cela durera plus longtemps.

Petit truc de Maman Brode afin de ne pas faire de vaisselle. La brique de lait doit être coupée au ras de la soudure en relevant les deux "oreilles". Mettre le yahourt dans la brique, mélanger au pied mixer. Verser la préparation nature dans un pot (afin de se servir de ce yahourt pour la prochaine préparation), toujours sans louche ou quoi que ce soit. Ajouter ce qu'il faut ensuite toujours dans la brique, mélanger à nouveau au pied mixer, remplir les autres pots. Jeter la brique vide et laver le pied-mixer.

Posté par papamamanbrodent à 10:08 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :