samedi 13 février 2010

Saut ouate ?

Me direz-vous ? Et bien tout c'est bien passé, même si leur arrivée fut quelque peu cahotique. Un horaire initial annoncé à 20h00, décalé une première fois en milieu d'après midi à 22h00 pour une arrivée effective à 23h30 ! C'est dans ce genre de circonstances que l'on apprécie les mobiles, texto et autres modernités... Le temps qu'ils s'installent et que je lance le "diner", je me suis couché à 2h30. Inutile de vous dire que le réveil fut difficile. Enfin je ne vais pas me plaindre pour certains d'entre-eux le voyage a duré presque 27 heures !!!!

Vendredi matin ils ont tous débarqué à la maison afin de pouvoir se doucher avant de partir visiter Paris et ce matin c'était le départ vers le lieu de CEP, pour 8 jours de formation.

Concernant la barrière linguisitique, c'est nettement moins un problème que par téléphone quand on se voit on peut toujours se débrouiller en mâtinant l'anglais de français (pour le polonais je n'ai même pas essayé de m'y risquer) et surtout d'italien (ben oui quand on parle avec les mains c'est de l'italien non ?). Il faut dire aussi que l'interprète parlait très bien le français.

Conclusion : deux jours un peu fatiguant à cause de la veille du jeudi soir. Mais c'est l'illustration parfaite de notre scoutisme européen. Même Baussant, même uniforme, même méthode, même cérémoniaux et le dernier couplet de notre chant de promesse prend un autre relief :

Par dessus les frontières
Je tends la main.
L'Europe de mes frères,
Naitra demain.

Posté par papamamanbrodent à 10:22 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,


mercredi 10 février 2010

chème one mi

Figurez-vous que la semaine dernière je reçois un gentil courriel d'une gentille commissaire nationale (pour les non scouts : un big chief) qui me demande gentiment si je peux accueillir 7 chefs scouts polonais et leur traducteur dans les locaux scouts du groupe dont je suis responsable.  Le soucis c'est que ces locaux pour dormir ce n'est pas tip-top : pas de chauffage, pas de sanitaires et uniquement un wawa dehors !!!. Une fois encore pour les non-scouts : dormir sous la tente par - 10 c'est pas pareil que de dormir sur du béton dans un local non chauffé. L'accueil est prévu pour deux nuits avant leur départ en Province pour un camp de formation.

Après moultes recherches, le curé de notre paroisse accepte de mettre à disposition des locaux paroissiaux avec cuisine, toilette, eau chaude... Super ! Je transferts la bonne nouvelle à la commissaire. Retour de courriel : le plus simple est peut être que je communique directement avec le commissaire polonais. Pas de prob. Bob ! Ben si ! Il ne parle pas français, et a priori moi pas polonais... Les échanges doivent donc avoir lieu dans la langue de Shakespeare.

Qu'à cela ne tienne, j'étais pas une flèche durant les études dans cette matière, mais je me débrouillais et comme en plus nous avons quand même à notre actif quasi 6 saisons de Desperate, 4 de Dexter, 4 de Héroes, 6 de Six Feet et j'en passe.... en VO (STF quand même). Me voila en train de rédiger mon premier courriel en anglais  afin de répondre à un courriel reçu (presque parfaitement compris) !!!!!!!!! Au bout d'une demi-heure et deux lignes, j'ai honteusement utilisé un traducteur qui commence Par GO et finit par GLE. Et aujourd'hui j'ai vécu l'une des pires hontes de ma vie. Coup de téléphone d'un n° bizarre ... C'était le responsable Polonais qui semblait avoir besoin de quelques eclaircissements et qui parlait "fluanteli ine engliche". Vous auriez entendu le PB parler, je pense que vous auriez hurlé de rire. A ma décharge j'étais dans ma voiture qui fait beaucoup de bruit et la ligne n'était pas parfaite... Mais franchement franchement c'était pitoyable. En résumé je suis arrivé à placer "Ail donte eunderstande" "Coude you spique slôli" "Zere ize no bede ine ze pariche" (MB me demande ce que veut dire pariche et comme vous aussi sûrement cela veut dire paroisse) .

Si vous êtes sages vous aurez le droit vendredi à un résumé de la soirée de jeudi : accueil et diner ;-) J'ai prévu du vin pour délier les langues ça risque d'être drôle.

Le vin c'est la France, l'eau c'est la souffrance hips ! Heureusement que nous n'avons pas été obligés d'entamer une partie de Tetris avec 8 polonais à la maison.

Posté par papamamanbrodent à 21:11 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 27 janvier 2010

Petit résumé

A la limite de la réflexion de comptoir... Le temps passe vite ! L'avantage du blog c'est que cela peut aussi servir de grand livre de famille... Vous vous souvenez quand P.G. 1 est entré à la Meute, qu'il a prononcé sa promesse, qu'il a obtenu sa première étoile et sa bande de second des blancs ?

Et ben une nouvelle étape a jalonné son parcours de louveteau. Son sizenier est monté aux scouts à la rentrée des vacances de Noël, et pouf, le louploup a pris du galon... Une seconde bande jaune pour marquer son rôle de sizenier ! BRAVO P.G. 1. On en profite (sans rapport avec quoique ce soit, mais un peu quand même...) pour transmettre un petit bonjour à la maman d'un autre sizenier de la Meute qui nous a demasqués suite au billet incriminant MB et sa bouteille ! Vous êtes autorisée à laisser un vrai com' ce coup-ci.

Bon ben c'est toujours en fin de course que j'arrive ! (j'ai l'habitude : il est toujours plus rapide que moi !). Même si je suis fière de cette montée d'échelon, lorsqu'il m'a appris la nouvelle je n'ai pas pu m'empêcher de penser : "flûte de flûte ! ça sera encore de la couture pour Bibi !"
Et concernant mon flagrant délit de descente de bouteille, la visiteuse qui m'a reconnue voudra-t-elle, ainsi que son mari, daigner accepter une invitation à dîner après une telle photo ! chez de tels gens aux moeurs réprouvés ? Allez, dîtes-nous, avant de ce prendre un vent de visu...

Et toujours la possibilité de s'inscrire à la lettre de nouvelles (Newsletter dans la colonne de droite) !

DSC00627

Posté par papamamanbrodent à 19:17 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 8 novembre 2009

Pas prévu !

Normalement on devait faire un article sur notre brocante d'hier. Mais les nouvelles nous font chambouler la une de ce blog. PG1 est rentré ce soir avec "un oeil ouvert", en clair et pour les non-initiés il a reçu aujourd'hui sa première étoile de louveteau :

DSC00208

Et puis on répare l'erreur, je crois que nous n'avions pas annoncé son passage comme second de la sizaine des blancs, attesté par sa bande jaune !!!

DSC00204

et comme l'illustre la musique... hop direction la douche parce que franchement que ce soit PG1 ou PG2, et pour reprendre l'expression imagée mais si réelle de MB... Ça fouette !

Ceci, je le sais, fera très plaisir à certains de la famille ! Les générations se suivent et l'esprit demeure. Si on voulait faire un peu d'humour : "certains perdent un oeil pendant que d'autres en gagnent un !" (n'est-ce pas, Dadd et Bonne Maman !?).

Posté par papamamanbrodent à 18:19 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 2 novembre 2009

Vezelay

DSC00140Le rassemblement a commencé vendredi. J'ai rejoint le clan avec un chef le samedi après-midi. Ils marchent depuis déjà deux jours. Nous arrivons frais et dispo, avec l'intendance pour le soir. Comme d'habitude dans ce genre d'organisation, quelques couacs, ici c'est le nombre de places dans les tentes. Heureusement il y a un double toit. Cela me permet de dormir quand même quelques heures, avec un petit intermède vers 4 heures : la pluie commence à tomber... Mais le double toit est vaillant et protège efficacement ses occupants.

La journée de dimanche commence par la messe, avant de partir sur les routes de Bourgogne. Nous avons de la chance malgré les prévisions il ne pleut pas. A 11h30 nous nous arrêtons pour une pause bien méritée pour un repas (on va dire ça comme cela même si...) :

IMG_0072

Nous reprenons la route après un bref topo de l'Abbé qui nous accompagnait :

IMG_0075

Les différents tronçons doivent se retrouver à la Maladrerie.... La fatigue commence à s'accumuler et les kilomètres aussi, suite à une petite erreur de notre topographe. Nous avons dù avoisiner la vingtaine de kilomètres. Rien que de l'écrire les courbatures se font plus présentes ! Après une marche telle que celle-ci je vous assure que la pomme que vous mangez prend une autre saveur que celle que vous prenez machinalement à la fin d'un repas !

A la Maladrerie nous ne sommes pas les derniers. Grand rassemblement, montée des couleurs et accueil des reliques de Sainte Marguerite-Marie Alacocque :

IMG_0078

Avant de rompre le rassemblement pour aller finir d'installer les Bivouacs, consécration individuelle au Sacré Coeur de Jésus.

A 19h00 après une repas rapide et sous la pluie qui commence à tomber (ça c'est normal il pleut toujours à ce moment là), nous repartons afin de nous rendre à la Basilique pour la veillée. Après une petite heure de marche (et donc quelques kilomètres...).

Dimanche soir 20h30. Nous sommes 2000 routiers Scouts d'Europe à attendre que les portes de la basilique s'ouvrent. Nous attendons en chantant, sur le parvis et sous la pluie,  que tous les routiers soient arrivés. Ma cape a dù doubler de poids avec tout ce qui tombe. Arrive enfin le moment tant attendu, le Kyrie des Gueux est entonné. Lors du passage "Frappez les gueux", les routiers qui ont pris leur départ la veille frappent avec leurs batons et les portes s'ouvrent au passage "Entrez les gueux". Nous entrons tous dans la basilique vidée de ses chaises et nous nous répartissons dans la nef en laissant un passage central.

Attente
Vézelay 2008

Les clercs, les séminaristes, les prêtres rentrent en processions. Ces derniers se répartissent ensuite dans les travées pour les confessions. Et là dans la pénombre, le Saint Sacrement, porté par le prêtre, entouré de quatre céruféraires et précédé d'un thuriféraire remonte l'allée centrale. Deux mille garçons à genoux devant leur Seigneur, je peux vous dire que ça vous prend les tripes.

Procession
Vézelay 2008 - photo MO

Vezelay_Ostensoire

Et c'est parti pour un grand temps de confession et d'adoration. On porte dans la prières tout ceux et toutes celles qui nous sont chers. On pense à ceux qui n'ont pas pu venir, et à ceux qui sont présents en étant auprès du Bon Dieu.

Après tout cela, quelques kilomètres de marche pour retourner sur le lieu de bivouac, toujours sous la pluie. Pour moi ce sera retour à la maison (sans passer par la case bivouac) avec 3 autres chefs. Le rassemblement se terminait ce matin après la messe d'envoi, au cours de laquelles des routiers devaient être confirmés.

Arrivé à la maison à 1h00 du mat un brin crevé et surtout sans clef, MB a quand même été sympa elle m'a ouvert la porte, m'évitant ainsi de déplier mon sac de couchage devant la porte de l'immeuble ;-) A l'heure où j'écris, la cape n'est toujours pas sèche ! Je lui laisse le clavier, je me doute de ce qu'elle va vous dire, par avance je plaide non coupable.

Juste pour dire que j'étais bien contente de ce retour plus tôt que prévu. Mais j'ai pourtant très vite déchanté. Un PB fatigué fait tant de ronflement que j'ai dû prendre la poudre d'escampette. Trois solutions s'offraient à moi dans ce bruit incessant : je reste assise sur un coin du lit et je pleure de découragement, je le liquide sur place ou je me sauve pour tenter une nuit presque correcte. J'ai fini par opter pour cette dernière solution plus raisonnable que les deux précedentes. Je me suis donc retrouvée sur un pôv' matelas d'1m40...de long ! dans le salon. Et PB était mort de honte ce matin...
Que voulez-vous ! Pour moi, la fatigue devient chronique car PG5 ne fait toujours pas ses nuits ! Et lorsque PB fait une activité bien crevante je dois décamper pour bénéficier de quelques heures de repos. C'est vraiment trop injuste !
 

Posté par papamamanbrodent à 22:19 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,