lundi 7 mai 2007

Les parures de Madame

Il y a déjà quelques temps de cela, j'avais bidouillé, à la hussarde, un support à colliers et autres verroteries de ma douce et tendre à partir d'un tableau de liège, recouvert de TDJ et quelques épingles. Après quelques années, la superposition de couches ne permettait plus un choix rapide et en plus cela faisait un peu bazar dans le dressing :

P_le_m_le_colliers_001

Alors hop, une planche de récup. :

P_le_m_le_colliers_002

Quelques centimètres carrés de TDJ à petits motifs (la même que pour la chaise haute) et une agrafeuse mural pour le fond, un ruban pour les clips d'oreilles (de récup. lui aussi), plein de petits pitons à visser, et un pompon en plâtre (Cf. page moulage) pour ajouter une touche déco en plus. Et ... TINDIN voila le résultat (sous tous les angles, avec les détails, et remis en place...) :

P_le_m_le_colliers_006 P_le_m_le_colliers_007 P_le_m_le_colliers_009
P_le_m_le_colliers_010

Concernant la patine du pompon, j'ai testé des produits de chez Luberon. Il s'agit de :

lib_ron_bleu_onde   Cire_teint_e_ou_M_tallis_e_Or_Riche
Coloris Bleu Onde                        Cire Or Riche

Il existe plusieurs coloris pour la "base" ainsi que pour la finition métallique. C'est très facile d'emploi. Je vous mets une photo (en plus détaillé) du pompon patiné pour vous rendre compte. Nous trouvons cela plus joli que la dorure seule à la cire. Seul bémol, le prix qui reste quand même assez élevé.

P_le_m_le_colliers_004

Posté par papamamanbrodent à 18:36 - - Commentaires [10] - Permalien [#]


dimanche 6 mai 2007

Rangement

Un peu de rationnalisation dans le rangement de la buanderie. En remplacement des multiples boîtes du Fournisseur Suédois (peu pratique car difficilement accessibles), nous avons acheté des blocs tiroirs transparents. Mais qu'est ce que c'est laid. Aussi nous sommes repartis en plus avec un rouleau de papier peint en TDJ. Après quelques découpes, passages dans l'imprimante et contre collage sur du carton voila le résultat :

IMG_1985 Tiroirs_buanderie_002 Tiroirs_buanderie_001

Posté par papamamanbrodent à 10:37 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

Moulages

On aime bien les petits noeuds et autres fanfreluches. A l'origine il s'agit de caches cloux pour les tableaux anciens qui pendaient accrochés à de la passementerie. Mais ils peuvent être collés sur un meuble en bout de souffle (genre 10 € chez Emmaüs ou récupéré sur le trottoir) qui nécessite une restauration et patiné ensuite, servir de porte-couteaux, de boutons de commode, collés au fronton d'un pêle mêle en rubans...

Nous avons trouvé il y a quelques années ces petites choses (souvent en bronze), à des prix trop élevés pour en acheter plein plein plein. Aussi avons nous décidés de les faires nous mêmes en plâtre et de les dorer ensuite. Pour cela rien de plus simple il suffit d'acquérir cela (et du plâtre bien évidemment) :

SIlicone

1ère étape : malaxer pour moitié de pâte bleu et blanche jusqu'à obtenir une pâte d'un bleu uniforme.

2ème étape : faire l'empreinte de l'objet que vous voulez reproduire (voir photo ci-dessous). En général nous faisons 2 moules (identiques ou non) afin de "rentabiliser" la fabrication et ne pas perdre la moitié du silicone (cela suffit en général pour un noeud).

IMG_1959

3ème étape : démouler l'objet original après une bonne demi-heure (le temps de prise est normalement de 10 mn mais ...)(voir photo ci-dessous).

IMG_1962

4ème étape : préparer son plâtre et le couler (voir photos ci-dessous). Que vous fassiez du plâtre pour un moule ou plusieurs, cela prend le même temps, aussi quand nous nous lançons dans le moulage nous en faisons plusieurs en même temps. Pour l'accroche (voir photos ci-dessous) il s'agit de trombones coupé à la pince coupante et plié à la base (une fois la réalisation finie le trombone peut être replié sans problème). Les pinces à linge c'est pour les positionner dès le début, sinon en général on arrive trop tard le plâtre est déjà pris... Pour des boutons de commode : une vis. Pour des porte-couteaux : ben rien...

IMG_1979 IMG_1980 IMG_1982

5ème étape : démouler avec précaution (ça vous évitera le noeud façon puzzle fragilisé par le trombone en haut à gauche sur la photo) et laisser sécher (au moins 24-48 heures avant l'étape 6) (voir photos ci-dessous).

Moulages_001 Moulages_002

6ème étape : peindre selon vos envies. Là aussi nous attendons d'avoir un petit stock, afin de rentabiliser le mélange de dorure (pas de photos pour la peinture ça devrait aller lol).

Idéal en cadeaux de Noël fait maison.

Edit du 7 mai : idée patine autre que la dorure dans le billet "les parures de Madame".

Posté par papamamanbrodent à 08:54 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

samedi 5 mai 2007

Bienvenue

Bienvenue à Cécile dans le monde bloguesque

Bord de Mer

Posté par papamamanbrodent à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un pêle-mêle

Et voila la première "mosaïque"  de notre blog.

Mosaique

Posté par papamamanbrodent à 10:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


vendredi 4 mai 2007

Evaluation économique d'une mère au foyer

Les sommes en euros sont au taux de conversion de ce jour...

WASHINGTON (AFP) - Si elle était payée, une mère au foyer gagnerait un salaire annuel de 138.095 dollars (101.795 €) par an pour toutes les heures passées à réaliser des tâches relevant de fonctions aussi diverses que cuisinière à psychologue, selon une étude américaine.

Le salaire annuel moyen et hypothétique d'une mère au foyer a augmenté en 2007 de 4.000 dollars (2.948 €) soit 3% par rapport à 2006, selon l'enquête de l'institut d'étude américain Salary.com publiée jeudi et qui se base sur 40.000 mères.

Les mères au foyer (le nombre d'enfants n'a pas été précisé) travaillent 92 heures par semaine, dont les 40 heures règlementaires et 52 heures supplémentaires, payées théoriquement plus cher. "Les mères réalisent des tâches multiples et font rarement de pause, travaillant 52 heures supplémentaires en moyenne" chaque semaine, a indiqué Bill Coleman, vice-président de Salary.com.

Pas moins de dix métiers correspondent au travail très varié d'une mère au foyer et ont été ainsi valorisés dans l'étude: femme de ménage, aide maternelle, cuisinière, technicienne de machine à laver, concierge, opératrice d'ordinateur, gérante dans un bâtiment, conductrice, pdg et psychologue.

Par comparaison aux Etats-Unis, un responsable marketing gagne en moyenne 89.200 dollars (65.775 €) annuels et un représentant commercial 62.500 dollars (46.086 €), indique Salary.com.

Posté par papamamanbrodent à 13:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

jeudi 3 mai 2007

Connu mais tellement étonnant

chanoine
Saint Jean de Latran, stalle du président de la république française

Si si !

Le président de la république française est chanoine honoraire de Saint-Jean-de-Latran (Rome), chanoine de la cathédrale d'Embrun et chanoine honoraire de la cathédrale de Saint-Jean-de-Maurienne. La Constitution de 1958 stipule que le chef de l'Etat jouit des pouvoirs et prérogatives de ses prédécesseurs. C'est ainsi que par héritage d'Henri IV pour la basilique du Latran, de Louis XI pour la cathédrale d'Embrun et de François 1er pour la cathédrale de Saint-Jean-de-Maurienne que le président de la république est chanoine de droit.

Discours de "prise de fonction" du président Chirac lors de son intronisation. Et après il se dit contre les racines chrétienne de l'Europe. Comment sera le prochain !

Une chanoinesse, est-ce possible ? Non cf Canon 502, 503 et 1024. Et pourquoi pas un Président non baptisé pendant que nous y sommes ?

Par ailleurs le chef de l’État (de par ses fonctions) est co-prince d’Andorre (titre partagé avec l'évêque d'Urgell qui est le co-prince ecclésiastique), et je crois qu’il est aussi Duc mais je ne sais pas de quelle terre et à quel titre.

Posté par papamamanbrodent à 18:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

mercredi 2 mai 2007

GGGGRRRRRRRRR !

Je rentre du boulot et la seule chose que le monsieur en bleu et jaune a laissé dans la boîte c'est un imprimé Cerfa n° 2042 K. J'aime vraiment pas ça. Bon allez hop je vais m'y coller, tout d'abord vérifier les chiffres pré-remplis et ensuite retrouver les attestations de dons et d'emploi de personnel. Et surtout le plus important ne pas oublier d'ajouter la date de naissance de petit gars n°4, une part de plus on va quand même pas laisser passer ça.

Posté par papamamanbrodent à 17:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

C'est le mois de Marie

Sainte_vierge

Partition_c_est_le_mois_de_marie

Paroles_c_est_le_mois_de_Marie

Posté par papamamanbrodent à 12:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]

mardi 1 mai 2007

DE L'ETHYMOLOGIE DU @

Où l'on voit que les anglais ne sont pas à l'origine de tous nos mots !!
Pour notre culture générale : "L'histoire du @" (pour briller en société)


En fait, @ est une abréviation latine. Mais oui ! Elle est employée dès le XVIIe siècle, et peut-être même avant, dans le latin dit de chancellerie, et cela dans toute l'Europe. Elle correspond à la préposition latine « ad » (= à) avec l'idée de direction, l'origine, par ailleurs, de « à » en français et de « at » en anglais, exactement comme & remplace « et ». Elle constitue assez souvent la première ligne de l'adresse de documents internationaux.

Par exemple : "@ SSMM Ludov. & Marg. R&R de Francae" Se lit « à leurs Majestés Louis et Marguerite roi et reine de France ». Vous l'aviez deviné, bien sûr.

En conclusion, ce petit symbole doit être lu et appelé « ad » et non pas « at » ou n'importe quel autre barbarisme. Quant a son appellation graphique, elle est, elle, on ne peut plus... française ! Foin des arrobas, artau bas, harobath et autres arrobâneries. Ce sont des imprimeurs bien de chez nous qui ont tout simplement désigné ce caractère par ses éléments descriptifs évidents « a-rond bas (de casse) ». « Bas de casse » signifie 'minuscule', la version majuscule ayant également existé. Ce terme est devenu une désignation typographique internationale : n'oublions pas que le français fut la langue de référence pendant au moins deux siècles en Europe et que les typographes étaient, par définition, des ouvriers cultivés. Les concepteurs d'Internet ont donc gardé ce signe qui continue à être utilisé dans les pays anglo-saxons pour indiquer une adresse de destinataire.

Réjouissons-nous donc mes frères (et sœurs), le latin redevient, 'interneti graciae', langue d'usage international. Et le français aussi. Même s'ils ne sont pas très faciles à reconnaître...

Auteur : ?

Posté par papamamanbrodent à 22:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]