2014-12 semaine 3 avent

Un peu de retard pour ce message, le toit nous a pris un peu de temps. La banque suit et les travaux ont commencé... en pointillés à cause du temps excécrable mais c'est un temps de saison nous direz vous... Quand on voit le tas de bois et autres scories on se dit que ces travaux ce n'étaient peut être pas du luxe !

2014-12 toit

 

Samedi dernier a été bien rempli, entre PG3 qui était en WE chorale et un pélerinage sur la paroisse, présidé par le Cardinal Primat des Gaulles à l'invitation de notre Evêque. Ce qui explique la présence de deux mitres ! JH1 qui portait le Baussant, PG2 thuriféraire, PG5 porte-navette et PG3 céruféraire... Une peite mosaïque pour illustrer tout ça. Malheureusement on ne voit pas PG4 noyé dans la masse des servants d'Autel.

2014-12 Semaine 3 Avent Noël

Et bien voilà un petit résumé rapide, et comme chaque année en date du 17 décembre nous vous proposons un billet sur les Grandes Antiennes O du temps de l'Avent.


 

IMG_3028

Les sept antiennes qui se chantent au Magnificat du 17 au 23 décembre servent comme d'introduction solennelle à la grande fête de Noël. Elles commencent toutes par l'interjection O et on les appelle grandes à cause de leur solennité et des sublimes mystères qu'elles expriment. Ces invocations datent, pour le moins, du VI° siècle. Primitivement, il y en avait douze et on les chantait au Benedictus des Laudes. Au IX° siècle, on commença de les chanter au Magnificat des Vêpres. Dans certaines églises, elles étaient répétées après chaque verset. On les chante debout et elles sont doublées, même au rit semi-double (Bréviaire, rubrique du 3° dimanche de l'Avent). Aux jours de fêtes, elles sont chantées après l'oraison du jour, comme mémoire du temps de l'Avent.

 

17 décembre :
O Sapientia, quæ ex ore Altissimi prodisti, attingens a fine usque ad finem, fortiter suaviter disponensque omnia: veni ad docendum nos viam prudentiæ.
O Sagesse, sortie de la bouche du Très-Haut, qui enveloppez toutes choses d'un pôle à l'autre et les disposez avec force et douceur, venez nous enseignez le chemin de la prudence.

18 décembre :
O Adonai, et Dux domus Israel, qui Moysi in igne flammæ rubi apparuisti, et ei in Sina legem dedisti : veni ad redimendum nos in bracchio extento. 
O Adonaï, guide du peuple d'Israël, qui êtes apparu à Moïse dans le feu du buisson ardent, et lui avez donné vos commandements sur le mont Sinaï, armez votre bras, et venez nous sauver.

 

19 décembre :
O Radix Iesse, qui stas in signum populorum, super quem continebunt reges os suum, quem gentes deprecabuntur : veni ad liberandum nos, iam noli tardare. 
O Fils de la race de Jessé, signe dresse devant les peuples, vous devant qui les souverains resteront silencieux, vous que les peuples appelleront au secours, délivrez-nous, venez, ne tardez plus !

 

20 décembre :
O Clavis David, et sceptrum domus Israel ; qui aperis, et nemo claudit ; claudis, et nemo aperit : veni, et educ vinctum de domo carceris, sedentem in tenebris et umbra mortis.
O Clef de la cité de David, sceptre du royaume d'Israël, vous ouvrez, et personne alors ne peut fermer ; vous fermez, et personne ne peut ouvrir ; venez, faites sortir du cachot le prisonnier établi dans les ténèbres et la nuit de la mort.

 

21 décembre :
O Oriens, splendor lucis æternæ, et sol iustitiæ : veni, et illumina sedentes in tenebris et umbra mortis. 
O Orient, splendeur de la Lumière éternelle, Soleil de justice, venez, illuminez ceux qui sont assis dans les ténèbres et la nuit de la mort.

 

22 décembre :
O Rex gentium, et desideratus earum, lapisque angularis, qui facis utraque unum : veni, et salva hominem, quem de limo formasti. 
O Roi des nations, objet de leur désir, clef de voûte qui unissez les peuples opposés, venez sauver l'homme que vous avez façonné d'argile.

 

23 décembre :
O Emmanuel, Rex et legifer noster, exspectatio gentium, et Salvator earum : veni ad salvandum nos, Domine, Deus noster.
O Emmanuel, notre roi et législateur, que tous les peuples attendent comme leur Sauveur, venez nous sauver, Seigneur notre Dieu !