Inutile de vous dire que la semaine passée a été riche en premières fois.

Tout d'abord, comme MB vous le disait dans le billet précédent elle a repris le boulot. Après quasiment 12 ans de congés parental, son employeur a eu la joie de la voir revenir. Joie partagée (ça c'est de l'humour au 3ème degrés). Comme il faut toujours voir le bon coté des choses nous les avons listées :

- 20 minutes à pied de la maison (non négligeable) ;
- Emploi du temps "quasi sur meure" : 8h00 - 13h30 non stop les lundis, mardis et vendredi. Le jeudi c'est - 8h00 - 16h00 ;
- Toutes les petites vacances scolaires et presque toutes les grandes ;
- Et enfin la dernière mais qui en fait est la première, des sous à la fin du mois !

En les écrivant, je prends conscience que c'est quand même super...

Lundi dernier : PG4 faisait son entrée en CP. Même école, la maîtresse a déjà eu les 3 premiers PG donc pas grand chose à dire

Mardi (là c'était plus chaud) :

Notre PG5 faisait son entrée en petite section à 8h30, même école que PG4, cela s'est plutôt bien passé. Sauf que nous ne lui avions pas dit qu'il allait faire la sieste... cela a été un peu difficile pour la maîtresse. Une semaine après cela va mieux mais il ne veut toujours pas sortir de la voiture quand on le dépose...

Notre PG2 faisait sa rentrée en 5ème à 13h30. Grand changement, il quittait le privé pour le public. Avantages multiples : proximité de la maison et coût...

Notre PG3 faisait sa rentrée en CM1, en Bourgogne aux Petits Chanteurs à la Croix de Bois. C'est moi qui m'y suis collé. Départ dès potron minet afin d'arriver aux horaires prévus. Le lundi soir il s'était relevé en pleurs ne sachant plus s'il devait y aller ou non, le lendemain c'était très vite oublié. Nous avons pu prendre le temps de l'installer : rangement des habits et lit fait, consignes concernant le linge et les retours de fin de semaine pour le linge, imprimées et affichées dans la porte de l'armoire. A l'aise tout de suite, quand le départ des parents à sonné, c'est moi qui ait eu un petit pincement au coeur. Lors du coup de téléphone du mercredi soir (un coup de téléphone autorisé chaque mercredi soir pour une durée d'une demi-heure) il nous a dit qu'il avait pleuré le mardi soir... mais la surveillante d'internat est super et il nous a assuré qu'il était très content.

Mercredi : repos pour tout le monde sauf PB qui travaillait et PG1 qui faisait sa rentrée en 4ème, dans le même collège que PG2, pour les mêmes raisons.

Vendredi soir nous avons récupéré PG3 à la Gare après presque une semaine d'internat : visage rayonnant et la bouche pleine de récits !

Samedi, c'était opération livres à couvrir et montage de bibliothèque du Suédois pour PG1 afin de pouvoir ranger les affaires scolaires de façon plus méthodique (et aussi les romans, les Signes de Pistes...

Dimanche : Baptême de notre nièce dont PG2 est le Parrain.

Et lundi une vrai semaine a commencé... et a failli mal commencer. PG3 doit prendre le train au beau milieu de la matinée pour rejoindre la Mané. On a réfléchi à toutes les solutions et la plus simple est que je le prenne avec moi au boulot, il peut mettre ce temps à profit pour s'avancer dans ses devoirs ou lire... Du boulot à la gare, le GPS annonce 12 mn. J'ai quand même assuré nos arrières en partant une heure avant le départ du train. Bien m'en a pris car après une bonne demi heure de bouchon, il ne restait plus que 25 mn pour rejoindre la gare. Je me suis garé comme j'ai pu et nous sommes partis par le métro... J'ai bien cru que j'étais bon pour me faire un aller retour en Bourgogne pour le déposer ! Nous sommes arrivés in-extremis, mais nous sommes arrivés !

Et le titre du billet me direz vous ? Et bien le grand changement de cette année, c'est que comme MB a repris le chemin du travail et accède ainsi au statut social de wonder-woman-mère-de-5-enfants-qui-travaille, qui c'est qui s'occupe des enfants le midi ??? On aurait pu les mettre à la cantine, mais au delà du coût, pour les plus jeunes, on trouve ça un peu rude. Alors c'est Bibi qui s'y colle (l'avantage de travailler tout près de la maison... plus que MB c'est dire !) J'accède ainsi, bien malgré moi, au rang de PAF ou plus exactement de PAF à temps partiel. Les lundis PG1 et 2 déjeunent seuls à la maison, les plus jeunes restent à la cantine (souvenez vous je dois déposer PG3 au train en milieu de matinée, je ne peux donc pas me permettre de m'absenter à nouveau pour le déjeuner). Les mardis, jeudi et vendredi, je quitte le boulot pour récupérer les petits à 11h45, nous arrivons juste avant les collégiens. Hop le temps de se laver les mains en arrivant, de réchauffer quelque chose en mettant le couvert en parallèle, de déjeuner, et hop il est bientôt 13h00... l'heure de repartir pour déposer les plus petits, les plus grands sautant sur leurs patinettes.